Vendredi 1 novembre 5 01 /11 /Nov 11:05

Féminisation est un mot utilisé pour décrire une pratique inversant les rôles symboliques du « mâle » dominant la « femme soumise ». La femme domine et l’homme est soumis. Elle comporte généralement le travestissement de l’homme. La variété des tenues va du port de sous-vêtements féminins sans rien d’autre et peut aller jusqu’à être totalement habillé en femme (y compris le maquillage, la coiffure et le vernis à ongles ). Certains hommes doivent adopter des comportements et des rôles qui sont ouvertement féminin : manières et postures dans la façon de s'asseoir, de marcher ou d’agir pour toute chose . Cette castration symbolique peut être couplée avec des punitions infligées par la femme ou par un autre homme dominateur, comme la fessée ou la bastonnade, ceci afin d’accroitre la soumission de l’homme en cours de féminisation (sissy). La sissy peut être amenée à supplier pour arrêter sa féminisation et bien sûr , la dominatrice ou le dominateur n’accepte jamais d’arrêter . Les vêtement choisis sont soit « domestique » ou de la garde-robe normale d’une femme, soit ils suggèrent ouvertement la servitude, la soumission.. (d’esclave, de prostituée, de femme soumise , d’écolière ,de secrétaire, de femme de ménage, de etc.) La féminisation forcée peut également inclure la sodomie pratiquée par une feme à l'aide d'un gode-ceinture, ou pratiquée par un autre homme, ou groupe d'hommes qui se servent à ce moment là non pas d’un god mais de leur pénis. Des plugs et autres objets de pénétration anale peuvent également être utilisés . Traditionnellement réservée aux femmes dans les relations hétérosexuelles la sodomie est utilisée pour humilier la sissy qui finalement y prend plaisir, et pour la « mettre à sa place » qui n’est ni celle d’un homme ni celle d’une femme. C’est donc une bonne manière de féminiser un homme que de lui refuser au cours de relations sexuelles, la place habituelle d’un homme. De plus l’homme féminisé peut être «forcé» à pratiquer une fellation à un ou plusieurs autres hommes et de prendre des coups de pénis dans le visage Une autre pratique courante dans féminisation, consiste à contrôler l'orgasme, souvent grâce à l'utilisation d'une ceinture de chasteté ou d’une interdiction formelle de jouir. Ceci permet de mettre la sissy dans un état d’excitation et de disponibilité sexuelle permanente. La féminisation peut également impliquer le changement de prénom " Stephane " en " Stephanie ", " Daniel " en " Danielle ", etc. Un prénom féminin tout autre peut être attribué à l’homme féminisé, mais il peut aussi être désigné comme « bonne suceuse " ou « bonne à baiser » , ou même être insulté avec des termes obscènes féminisant comme «salope», «putain», « chienne » etc

Par humiliation-sissy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de humiliation-sissy
  • Le blog de humiliation-sissy
  • : talons
  • : L'humiliation est la manière habituelle pour commencer la sissyfication, avant de continuer vers une féminisation transexuelle. Dans les pratiques de la sissyfication il ne s'agit pas tant d'être "jolie", il s'agit surtout de s'humilier publiquement en se montrant parfois (même souvent) ridicule, vétue de tenues tout à fait ridicule et se contraindre à des comportements et poses maniérées à l'extrême. La sissy doit faire la preuve qu'elle n'a rien d'un homme ! qu'elle a perdu toute virilité
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juin 2017
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés